1. « J’en appelle à César »

Paul devant Félix

Des émeutiers se saisissent d’un homme sans défense et commencent à le rouer de coups. Selon eux, il mérite la mort. Alors que l’issue semble être fixée, des soldats font irruption et arrachent difficilement la victime à la foule en colère. L’homme en question est l’apôtre Paul ; ses agresseurs sont des Juifs qui s’opposent violemment à sa prédication et l’accusent d’avoir profané le temple, et les sauveteurs, des Romains menés par leur commandant, le tribun de la cohorte (c’est-à-dire, du corps de soldats). Dans la confusion, Paul est arrêté comme malfaiteur présumé.

Les sept derniers chapitres du livre des Actes font le récit de l’affaire qui s’ouvre par cette arrestation. La connaissance des antécédents de Paul, des accusations portées contre lui, de sa défense et de la procédure pénale romaine facilite la compréhension de ces chapitres.