Articles Récents

« Ne point se relâcher »

Beaucoup de gens se laissent décourager dans leurs prières parce que leurs vœux ne sont pas exaucés tout de suite. Tout d’abord, il faut que nous nous rendions compte que Dieu écoute toujours la vraie prière et qu'Il envoie toujours une réponse, même si elle n’est pas celle que l'on désire. Il ne méprise ni n’ignore jamais le cri d'un de ses enfants, mais quelquefois, pour des raisons sages, Il met un certain temps à répondre. Peut-être la réponse n'a-t-elle pas pu être préparée directement. Les plans de Dieu se réalisent lentement.

Le Principe du Mal et le Satan de la Bible (9)

Nous reprenons notre étude du satan biblique par la considération d’un passage assez troublant :

« Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme, ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l’évangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin » (Éphésiens 6:10-16)

« Qui nous roulera la pierre ? »

Cette question a été posée par les trois femmes qui sont allées tôt le matin pour embaumer le corps du Seigneur : «  Elles disaient entre elles, Qui nous roulera la pierre loin de l’entrée du sépulcre?  (Marc 16:3).

La difficulté était la pierre à l'entrée du sépulcre ; malgré cela elles n'ont pas perdu courage : elles sont allées jusqu'au bout, et de loin elles ont vite aperçu que la pierre était déjà roulée. Leur but était d'embaumer le corps du Seigneur, mais à leur arrivée elles ont reçu une autre nouvelle : la résurrection : «  Ne vous épouvantez pas; vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié; il est ressuscité, il n’est point ici »  (Marc 16:6).

4. Problèmes dans l’église

Dans l’article précédent, nous avons considéré la métaphore de l’église comme la « famille de Jésus ». Jésus a appris à ses disciples à s’aimer les uns les autres en tant que frères et sœurs. De plus, il leur a donné un commandement nouveau : «  Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres  » (Jean 13:34). Ce commandement a été donné juste après que Jésus avait lavé les pieds de ses disciples comme témoignage de l’amour qu’il avait pour eux. Il voulait que ses disciples montrent un pareil amour les uns pour les autres : un amour caractérisé par le service des autres en toute humilité, sans penser à soi, comme l’amour qui a mené finalement à la mort de Jésus sur la croix.

2. Son heure est venue

Quand Jésus s’est fait baptiser, en 29 de notre ère, il a déclenché le compte à rebours qui le mènera à l’heure de sa mort, de sa résurrection et de sa glorification. Nous voilà maintenant au printemps 33, quelques semaines seulement après que le Sanhédrin (la cour suprême juive) a tenu conseil pour le tuer (Jean 11:47-53). Mis au courant peut-être par Nicodème, un membre du Sanhédrin qui lui veut du bien, Jésus a quitté Jérusalem. Les spéculations à propos de Jésus vont bon train. Quel est votre avis? s’intérroge-t-on. Qu’il ne viendra pas du tout à la fête? Les prêtres en chef et les pharisiens ajoutent à l’effervescence en ordonnant que quiconque voit Jésus les prévienne (Jean 11:47-57).

25. La vérité biblique concernant « satan » et « le diable »

Nous avons pour but dans cette leçon de considérer les mots « satan » et « diable » sous l'éclairage de la Bible. Nous allons prendre la position de quelqu’un qui étudie le sujet sans avoir des idées préconçues et sans parti pris. Pour assurer cela, nous allons tout d'abord jeter un coup d’œil sur tous les emplois des mots « satan » et « diable » dans l’Ancien Testament. De cette façon-là, nous allons obtenir la même compréhension que devaient avoir ceux qui croyaient et qui étudiaient la Parole de Dieu au temps de Jésus.

Pages

Subscribe to Front page feed