Héraut 399

62e Année  No. 399  Juillet 2012

Juillet 2012
Fichier attachéTaille
PDF icon Juillet 2012.pdf758.31 Ko

16. Le Temple

Il n’y probablement aucune religion qui n’ait pas ses lieux sacrés, des sites ou des bâtiments à part, consacrés au culte d’un dieu quelconque. Les hommes ressentent évidemment un besoin profond de créer un lieu qui ne soit pas souillé par leurs activités quotidiennes où l’on peut adorer l’être – ou les êtres – qui sont censés gouverner l’existence humaine, dont on recherche la faveur et dont on essaie de détourner la colère. C’est à cet instinct profond que nous devons un grand nombre des bâtiments les plus beaux et les plus célèbres du monde.

Yahweh aussi, le Dieu qui nous parle dans la Bible, avait son temple. Dans l’Ancien Temple et jusqu’au temps de Jésus, le temple à Jérusalem et le culte qu’on y célébrait – les sacrifices et les fêtes – étaient au centre même de la vie religieuse d’Israël. En fait, l’Ancien Testament connaît toute une série de bâtiments sacrés. D’abord c’était le tabernacle, espèce de « temple » mobile sous la forme d’une tente, qui accompagnait Israël pendant leur séjour dans le désert, mais qui fut enfin remplacé par le temple que le roi Salomon fit construire à Jérusalem, vers 950 av. J.-C. Ce premier temple ayant été détruit lors de la conquête de Jérusalem par les Babyloniens, un deuxième temple, moins grand et moins splendide, fut construit vers 520 av. J.-C., après le retour d’une partie du peuple de Juda de leur exil en Babylonie. Mais c’est un troisième temple dont nous lisons dans le Nouveau Temple, l’édifice magnifique du roi Hérode le Grand, dont la construction fut commencée vers 20 av. J.-C. mais qui fut détruite après moins de 100 ans par les Romains en 70 après J-C.

17. Du Retour de l’Exil à Babylone jusqu’à l’Arrivée de Jésus-Christ

à lire : Esdras 1

Comme nous l’avons vu, Dieu avait prédit que les Juifs seraient faits prisonniers à Babylone pour une période de 70 ans et qu’à la fin de ces 70 ans, ils retourneraient à Jérusalem et en Juda. Vous trouverez les détails de cela dans notre examen de « La remarquable prophétie de 70 ans de Jérémie », qui se trouve en Leçon 15.

Daniel, qui était lui-même prisonnier pendant ce temps-là à Babylone, comprit vers la fin que cette période de 70 ans, prédite par Jérémie, tirait à sa fin; donc il pria passionnément à Dieu, Le suppliant de rendre possible le retour des Juifs à Jérusalem et à leur pays. Cette prière est décrite dans Daniel 9. Remarquez en particulier ses demandes dans les versets 1-4 et 16-19.

Fidèle à Sa parole, Dieu avait disposé les affaires internationales de telle sorte que l’accomplissement de Sa prophétie soit assuré. Aujourd’hui encore, Dieu dirige les affaires internationales afin que Son plan révélé concernant le retour du Seigneur Jésus-Christ s’accomplisse tel qu’Il l’a prévu (Daniel 4:17).

14. « Suivez-moi »

« Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. Si quelqu’un me sert, qu’il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. » (Jean 12:25-26)

« Qu’il me suive ». Les Évangiles se réfèrent bien des foi à l’idée de suivre Jésus, mais dans plusieurs sens différents. Au niveau le plus simple elle signifie l’action physique de suivre Jésus, de l’accompagner pendant les différentes étapes de son ministère. Matthieu nous dit que de temps en temps « une grande foule le suivit » ; une fois il ajoute qu’on le suivit « à pied » (Matthieu 14:13). Quand il rapporte l’arrivée de Jésus à Jérusalem, il parle de « Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus » (Matthieu 21:9). Luc se réfère à la « grande multitude » qui le suivaient vers Golgotha (Luc 23:27), tandis que Jean dit qu’une « grande foule » (environ 5,000 personnes) « le suivait, parce qu’elle voyait les miracles qu’il opérait sur les malades » (Jean 6:2).

Subscribe to RSS - Héraut 399